en partenariat avec le centre communautaire lgbtq+ de tiohtià:ke montréal

in partnership with the tiohtià:ke montreal lgbtq+ community centre











FESTIVAL
QUARTIERS
DANSES


PPASS

pratiques personnelles
a safe space

LE BERCAIL x
A  
SAFE
SPACE




— non-lieu des possibles où émerge une liberté d’expression authentique, A SAFE SPACE est un projet expansif, fluide et multiple

Basé sur les structures sociales existantes de safe space émergé dans les communautés queer marginalisées, ce laboratoire vise à exposer l’éthique pesante de l’appartenance par la chorégraphie ethnographique, des formations, des rencontres en ligne et l’accès à l’espace pour la pratique personnelle. Il tente également de subverser la dynamique entre artiste et public en agissant comme rappel que chacun.e de nous détient un pouvoir décisionnel sur la tournure des évènements, autant dans l’oeuvre que dans le réel. D’ailleurs, le jeu joue un rôle important dans cette recherche car il vient créer un pont entre le public passif et les artistes-interprètes. Les frontières du groupe sont modulables. Elles laissent entrer et sortir quiconque le souhaite. Les disctinctions préconçues et peut-être prises pour acquis sont remises en question ici. Elles sont brouillées et les relations de pouvoir défient les normes sociales. Nous transposons les mécanismes du réel dans une utopie du safe space, là où se négocie l’authenticité de chacun.e.x en relation à l’autre. Cette oeuvre tient à ré-apprendre à se connecter à soi. à l’autre, à l’espace et au moment présent d’une manière naturelle, instinctive et ludique.

L’origine du phénomène queer naît d’un besoin des communautés marginalisées de combler un sentiment d’appartenance au sein d’une société qui nous sous-reconnaît, sous-estime et sous-représente. Toutefois, le phénomène du safe space est complexe et subjectif et il englobe plusieurs sphères de l’expérience humaine. Afin de saisir les effets d’une telle esthétique, nous tentons de mettre en œuvre la praxis du safe space par la chorégraphie. Notre désir commun à mieux maîtriser ces notions de manière holistique nous invite à plonger dans une recherche importante par l’entremise de lectures, discussions, ateliers, explorations physiques et jeux. La transparence devient notre mot d’ordre tout autant dans la conceptualisation que la réalisation de ce projet. En respectant ce principe fondamental du safe space, chaque étape de la recherche est partagée ici. Libre à vous d’en être inspiré.e, en partager des fragments ou de vous joindre à nous!


Théorie queer, altérité, du sentiment d’appartenance à la peur de l’autre, de l’écoute au déni, des besoins du corps et de ses possibilités, nous désirons mieux comprendre l’humain et ses expériences contemporaines afin de guider se guider vers un monde plus inclusif, empathique et solidaire.























































ce projet a bénéfié du soutien de Danse à la Carte, Festival Quartiers Danses, Carrefour Jeunesse Emploi et le festival Vue sur la Relève