Biographie   
Démarche   
Création   
Projets   
Atelier   
   
  

  



Projets + Collaborations



INDEX



OEUVRECOLLABORATEUR·RICES

[A]A SAFE(R) SPACENICHOLAS BELLEFLEUR +
[B]BOGOTAANDREA PEÑA & ARTISTS

[C]CUBEDNICHOLAS BELLEFLEUR +

[F]FABLESCOMPAGNIE VIRGINIE BRUNELLE

[F]
FRONTERAANIMALS OF DISTINCTION / DANA GINGRAS 

[M]MANIFESTO 6.58ANDREA PEÑA & ARTISTS

[S]SWIPE SWIPEELLE ME TUE
[U]UNE ÎLE DE DANSECOMPAGNIE YVANN ALEXANDRE + DORIA BÉLANGER 
[V]VARIATIONSLFDT / WYNN HOLMES 
[W]WARM UPNICHOLAS BELLEFLEUR +
[X]LES 10 COMMANDEMENTS LE FILS D’ADRIEN DANSE / HAROLD RHÉAUME






MANIFESTO 6.58




présenté à 
Agora de la danse
Tanzmesse 
Galerie de l’UQAM

Andrea Peña
& Artists
Andrea Peña & Artists s’attaque avec ce manifeste critique et artistique en trois tableaux, à notre relation avec les systèmes et les forces extérieures avec lesquels chaque être humain doit constamment composer. Ici, les danseurs interagissent tour à tour avec un ordinateur, une chanteuse d’opéra et un DJ pour explorer les concepts d’artifice et d’artificialité qui sont profondément ancrés en nous et dictent nos façons de vivre. Dans nos réalités, l’artificialité s’entrelace à nos corps et à nos esprits; l’artifice teinte nos interactions, nos expériences collectives et individuelles. On retrouve ici avec beaucoup de plaisir l’énergie créatrice brute, rigoureuse et viscérale de la chorégraphe et de ses collaborateurs dans cette pièce à grand déploiement, vibrante et magnétique.


6.58: Manifesto est un prise de position sous la forme d’un triptyque chorégraphique où 6 danseurs interagissent avec une machine, une chanteuse d’opéra et un DJ pour explorer les concepts d’artifice et d’artificialité en tant que constructions implicites de nos sociétés contemporaines. Dans notre réalité post-industrielle, l’artificialité s’entrelace à nos corps et nos esprits; l’artifice teinte nos interactions, nos expériences. Ici, les performeurs traversent collectivement, éprouvent et négocient la vision que nous avons de l’être humain de demain.




MANIFESTE DE L’ARTIFICE

  • humains, nous sommes enfermés dans des carcans artificiels. nous sommes pourtant éternellement engagés et dévoués à nos relations envers nous-mêmes et envers les autres.
  • humains, nous avons le pouvoir de renverser l’artifice pour parvenir à une prise de conscience collective et individuelle. doit-on donc le renverser afin de nous redécouvrir nous-même et les uns les autres ?
  • humains, nous sommes à la fois créateurs et consommateurs de l’artificiel. pourtant, c’est à travers l’étendue de notre vulnérabilité physique, émotionnelle et mentale que nous nous efforçons de nous redécouvrir nous-mêmes et les uns les autres.


Performers: Nicholas Bellefleur, Francois Richard, Veronique Giasson, Erin O’Loughlin, Gabrielle Kachan, Jontae McCroy, Jean-Benoit Labrecque, Frédérique Rodier
Soprano: Erin Lindsay 
Lighting Design: Hugo Dalphond
Composer: Marc Bartissol (dull)
Dramaturge: Mathieu Leroux
Artistic Advisor: Helen Simard
Rehearsal Director: Rebecca Margolick
Costumes : Polina Boltova and Rodolfo Moraga
Set Design: Alexis Gosselin
Code Designer: Cyrus Khalatbari and Jonathan Chomko
​​Creation Funded:Conseil des Arts et Lettres du QuebecCanada Arts Council​Production Partners:Banff Center for the Arts and CreativityDanse a la CarteMaison de la Culture Mercier