Biographie   
Démarche   
Création   
Projets   
Atelier   
   
  

  

PRINCIPE #1

Somatique/Sémantique 






Une situation chorégraphique est vécue et perçue parfois de manière quasiment opposée. Entre ce que les artistes ressentent dans une chorégraphie en contraste avec les lectures possibles du public, il y a tout un monde. Par exemple, les artistes s’efforcent à une tâche impossible et exigeante tandis que le public perçoit leur danse comme un moment d’utopie paisible et d’ensemble. L’empathie kinesthésique est alors biaisée par une lecture visuelle et intellectualisée. Plutôt que de passer par le corps et les sensations, elle passe par la tête et diminue ses chances de descendre au cœur et au ventre. 

Je vois dans l’exploration en studio de ce phénomène une manière concrète de repenser la chorégraphie sous le regard d’une pratique du care. Je suis arrivé à ce constat suite à de grandes réalisations dans ma propre carrière comme interprète telle que : on devient ce que l’on incarne. Suite à une série de performances, je me sens transformé. Les états de présence et de corps d’une chorégraphie m’affectent et me suivent dans mon quotidien au-delà du théâtre. C’est mon rapport au temps et à l’espace qui est changé, ainsi que ma musculature, ma respiration, mon regard, mon sens du poids et ma posture. On devient ce que l’on incarne car notre corps enregistre les sensations que la chorégraphie lui impose et re-compose notre rapport au monde à partir de ce nouveau corps.