Biographie   
Démarche   
Création   
Projets   
Atelier   
   
  

  



Projets + Collaborations



INDEX



OEUVRECOLLABORATEUR·RICES

[A]A SAFE(R) SPACENICHOLAS BELLEFLEUR +
[B]BOGOTAANDREA PEÑA & ARTISTS

[C]CUBEDNICHOLAS BELLEFLEUR +

[F]FABLESCOMPAGNIE VIRGINIE BRUNELLE

[F]
FRONTERAANIMALS OF DISTINCTION / DANA GINGRAS 

[M]MANIFESTO 6.58ANDREA PEÑA & ARTISTS

[S]SWIPE SWIPEELLE ME TUE
[U]UNE ÎLE DE DANSECOMPAGNIE YVANN ALEXANDRE + DORIA BÉLANGER 
[V]VARIATIONSLFDT / WYNN HOLMES 
[W]WARM UPNICHOLAS BELLEFLEUR +
[X]LES 10 COMMANDEMENTS LE FILS D’ADRIEN DANSE / HAROLD RHÉAUME









A SAFE(R) SPACE




présenté à 

Tangente
Vue sur la Relève
Festival Quartiers Danses

Nicholas Bellefleur


Un safe space n’est pas un lieu. C’est une manière d’être, un état qui émerge et qui se propage. Une utopie queer. Dans cette performance-anthologie qui oscille entre l’onirique et le quotidien de la jeunesse LGBTQ+, entre le studio de répétition et le night-club, un groupe d’ami·es tente tant bien que mal de ressusciter un sentiment de sécurité. Une brèche dans le temps, l’œuvre est le rêve d’un vivre-ensemble à la rencontre des différences. Elle célèbre la complexité et la nuance, dévoile toutes nos facettes (certaines plus troubles que d’autres), condamne la violence, teste les limites de l’authenticité et incarne des solutions inclusives et bienveillantes.

Interrogeant le rapport à la chorégraphie, 6 artistes-interprètes naviguent des structures d’oppressions et de libération, à la recherche d’espaces leur permettant une authenticité radicalement fluide et solidaire. Quête de l’impossible, utopie queer, négociation constante d’une expression tiraillée par leurs désirs internes et les forces systémiques, ASS se révèle à nous comme une ode à la complexité du monde, la beauté de continuer de questionner son identité individuelle et collective, et la vision fugitive d’une révolution inclusive.
Réuni·es sur scène par un désir commun de construire un safe space, naïvement mais sûrement, les corps jouent, se bousculent, se crispent et se soutiennent dans ce ballet contemporain queer, troublé et dopé à l’espérance.





Direction artistique :
Nicholas Bellefleur
Chorégraphie : N
icholas Bellefleur avec la collaboration des interprètes
Artistes-interprètes : Mélusine Bonillo, Issac Koji Endo, Chéline Lacroix, Jontae McCrory, Brian Mendez, Gabrielle Roy, Noël Vézina
Assistant, dramaturgie et costume : Issac Koji Endo
Conseil chorégraphique : Helen Simard et Guillaume Michaud
Conception sonore : Nahash et Honeydrip
DJ live : Mélusine Bonillo
Partenaires : Centre Communautaire LGBTQ+ de Montréal et Centre National de Danse-Thérapie
Ami·e·x et contribution à la recherche : FLO + Santiago + Brin + Marie-michelle Darveau + Vanessa Brazeau 

Ce projet a bénéficié de l’aide de LFDT, Tangente, Cas Public et le Conseil des Arts et Lettres du Québec 



PRESSE






BOGOTÁ




présenté à

Biennale de Venise

Andrea Peña 
& Artists
Ce nouvel univers façonné par AP&A est imprégné des nuances politiques, historiques et culturelles de l'héritage colombien de la directrice artistique Andrea Peña, se manifestant sous la forme d'un Baroque post-andin, événement performatif.

Met en scène par 9 interprètes, l'œuvre est une contemplation de la mort et de la résurrection, allant au-delà d'une définition traditionnelle ou linéaire de la mort, se concentrant plutôt sur les transformations spirituelles, corporelles, sociales et culturelles toujours présentes dans le paysage de la ville de Bogotá (La Dame de la montagne brillante).

Exposés dans un univers de design sec et brutaliste, les corps et les matériaux deviennent des paysages politiques subissant des processus volontaires de transformation et de rupture. À travers des étapes évolutives de renaissance et de résurrection, c'est un hommage à la résistance des gens qui réapparaissent à l'ère post-coloniale.

Avec une vivacité théâtrale typique du baroque (dorures et grotesque), BOGOTÁ rend la mort queer d'une manière qui interroge notre capacité, notre conscience et notre résilience post-humaines. Dans ce paysage contemporain, les mutations de la mythologie ancienne, du réalisme magique et de l'architecture baroque se mêlent pour créer un monde alternatif où le corps queer, l'héritage politique colombien et les mondes post-industriel et post-colonial se rejoignent, canalisés à travers une expérience brute, esthétique et physique du design et de la brutalité.

Viscéral, transgressif et magnétique, BOGOTÁ est un chaos et une résurrection que vous voulez goûter.





Direction artistique: Andrea Peña
Chorégraphie: Andrea Peña en collaboration avec les interprètes
Interprètes: Nicholas Bellefleur, Charlie Prince, Jo Laïny Trozzo-Mounet, Jean-Benoît Labrecque, Jontae McCrory, Erin O’loughlin, Francois Richard, Frédérique Rodier, Chi Long
Lumières: Hugo Dalphond
Composition musicale: Debbie Doe
Dramaturgie:  Angelique Willkie 
Conseil artistique: Helen Simard
Répétitrices: Helen Simard, Hélène Leclair
Costumes: Jonathan Saucier and  Polina Boltova 
Scénographie: Jonathan Saucier and Andrea Peña
Technical Director: Conrad St-Gelais
Visuals: Bobby Leon, Felix Godbout Delavaud, Antoine Ryan / Kevin Calero, Andrea Peña
Graphic Design: Rico Rica
Producer: Isaïe Richard
​​​Creation Funded by:Conseil des Arts et Lettres du QuebecCanada Arts Council​Conseil des Arts de MontréalInternational Festival of Contemporary Dance: La Biennale di Venezia​​Production Partners: International Festival of Contemporary Dance: La Biennale di VeneziaAgora de la DanseDanse Danse​​Additional Support:Maison de la Culture Jannie SuttoCircuit EstCCOVMusee d'art contemporaine MontrealMaison de la Culture NDG

Pour en savoir plus... 




UNE ÎLE DE DANSE




présenté à

Biennale de Venise

Compagnie Yvann Alexandre 
+
Doria Bélanger 
Un voyage dans le vivant, une création au cœur d’une expérience d’Êtres et de corps au temps présent.

En une série de rencontres artistiques filmées par le seul prisme du mouvement dansé, le film donne à voir la richesse d’une galaxie chorégraphique nourrie de rencontres et de paysages éclectiques, des bords de Loire aux toits de Tunis, en passant par les forêts enneigées du Québec.
Marquant trente ans de création et de rencontres, Une île de danse est une création vivante, poétique et visuelle, intergénérationnelle, co-écrite par le chorégraphe Yvann Alexandre et la réalisatrice Doria Belanger. Ils nous invitent dans un espace-temps poétique où sont convoqués fragments de répertoires chorégraphiques et conversations dansées. De lieux de cœur en lieux traversés, la rencontre des corps et des humanités est partout. Le lâcher-prise humain et artistique, les liens et les parcours, dessinent l’enjeu du film : Qui sommes-nous réunis ?




Une création de Yvann Alexandre et Doria Belanger
d’après une idée originale de Yvann Alexandre

Réalisation Doria Belanger
Chorégraphie Yvann Alexandre, d’après le répertoire de la compagnie yvann alexandre 30 ANS DE DANSE ! 1993-2023 
Assistants chorégraphiques Félix Maurin et Claire Pidoux
Direction de la photographie Léopold Belanger
Musique originale Jérémie Morizeau, Charles-Baptiste, Alexandre Chatelard

Avec Brigitte Asselineau, Louis Barreau, Selim Ben Safia, Rita Cioffi, Amala Dianor, Stéphane Imbert, Aëla Labbé, Mickaël Phelippeau, Harold Rhéaume, Alban Richard, Ambra Senatore, Loïc Touzé, Pauline Bigot, Joséphine Boivineau, Nicholas Bondu-Bellefleur, Lucile Cartreau, Camille Cau, Kévin Ferré, Max Fossati, Lucie Garault, Alexis Hedouin, Sofian Jouini, Feteh Khiari, Louis Nam Le Van Ho, Evan Loison, Mathilde Maire, Félix Maurin, Fabien Piché, Claire Pidoux, Carol Prieur, Salsabil Souissi, Cybille Soulier, Marie Viennot, Lisa Vilret, Yvann Alexandre et Doria Belanger

Pour en savoir plus... 





CUBED




présenté à 
Festival International du Film sur l’Art


Nicholas Bellefleur

BAILE

House of Youth

"Cubed" est le premier single de l'album inaugural de BAILE. Les fans attendaient ce moment avec impatience. Avec sa ligne de basse hypnotisante et ses tons mélancoliques, BAILE captive les fans avec un BPM élevé qui nous maintient en mouvement. La chanson est accompagnée d'une vidéo musicale cinématographique tournée en super 16, transcendant une énergie intergalactique.

"Le cœur de 'Cubed' - un synthé à balancement, superposé à une basse soutenue et à un rythme répétitif et entraînant - a été écrit lors d'une seule session. Au fil du temps, j'ai ajouté des ambiances composées de piano, de cloches et d'échantillons vocaux (Felicia Douglass). Cette chanson, ainsi que beaucoup d'autres de l'album, a été écrite au début des confinements liés à la COVID-19 ici à New York. L'ambiance de cette piste en particulier reflète un sentiment anxieux, une lutte pour garder la tête hors de l'eau." 

Starring: Nicholas Bellefleur
Directed by Stephen Robusto & Jeremy Pylote Byrne
Director of Photography: William Albu
Edited by: Stephen Robusto & Alexa Gagnon
Color Correction: William Albu









FABLES




présenté à 
Lugano
Danse Danse


Compagnie Virginie Brunelle

Présenté en première mondiale en Suisse au Festival Lugano Dance Project en 2022, Fables propose à travers un vocabulaire gestuel rigoureux, proche de la danse-théâtre, une vision parfois dure, parfois poétique du combat, encore actif, des femmes. Le point de départ de Fables fut la thématique de ce festival gravitant autour de Monte Verità, célèbre colline qui fut le berceau de microsociétés utopiques depuis le début du XXe siècle. 
Cette communauté libérée, hippie avant la lettre, a éveillé chez la chorégraphe l’envie de se pencher sur le féminisme. Avec en toile de fond le chaos d’une époque sens dessus dessous, Fables nous projette dans des espaces d’affabulation d’où émergent des personnages plus grands que nature — archétypes féminins contemporains ayant tracé le chemin pour s’affranchir de barrières invisibles et pourtant réelles. Un univers d’un grand pouvoir évocateur, en écho à un besoin criant d’utopie, d’espoir et d’humanité.




Chorégraphie Virginie Brunelle
Interprètes Isabelle Arcand, Nicholas Bellefleur, Sophie Breton, Alexandre Carlos, Julien Derradj, Chi Long, Milan Panet-Gigon, Ernesto Quesada Perez, Marine Rixhon, Peter Trosztmer, Lucie Vigneault, Evelynn Yan
Pianiste Laurier Rajotte
Dramaturgie Nicolas Berzi
Répétitrice Claudine Hébert
Composition piano et bande sonore Laurier Rajotte
Composition bande sonore et environnement sonore Philippe Brault
Sonorisation Joël Lavoie
Conception des costumes Elen Ewing
Conception de la scénographie Marilène Bastien
Conception d’éclairage Martin Labrecque
Direction de production Charlotte Ménard
Direction technique François Marceau
Direction administrative Sylvie Lavoie
Coproducteurs LAC – Lugano Arte e Cultura, Danse Danse, Centre national des Arts d’Ottawa, Harbourfront Centre, Festival des Arts de Saint-Sauveur





MANIFESTO 6.58




présenté à 
Agora de la danse
Tanzmesse 
Galerie de l’UQAM

Andrea Peña
& Artists
Andrea Peña & Artists s’attaque avec ce manifeste critique et artistique en trois tableaux, à notre relation avec les systèmes et les forces extérieures avec lesquels chaque être humain doit constamment composer. Ici, les danseurs interagissent tour à tour avec un ordinateur, une chanteuse d’opéra et un DJ pour explorer les concepts d’artifice et d’artificialité qui sont profondément ancrés en nous et dictent nos façons de vivre. Dans nos réalités, l’artificialité s’entrelace à nos corps et à nos esprits; l’artifice teinte nos interactions, nos expériences collectives et individuelles. On retrouve ici avec beaucoup de plaisir l’énergie créatrice brute, rigoureuse et viscérale de la chorégraphe et de ses collaborateurs dans cette pièce à grand déploiement, vibrante et magnétique.


6.58: Manifesto est un prise de position sous la forme d’un triptyque chorégraphique où 6 danseurs interagissent avec une machine, une chanteuse d’opéra et un DJ pour explorer les concepts d’artifice et d’artificialité en tant que constructions implicites de nos sociétés contemporaines. Dans notre réalité post-industrielle, l’artificialité s’entrelace à nos corps et nos esprits; l’artifice teinte nos interactions, nos expériences. Ici, les performeurs traversent collectivement, éprouvent et négocient la vision que nous avons de l’être humain de demain.




MANIFESTE DE L’ARTIFICE

  • humains, nous sommes enfermés dans des carcans artificiels. nous sommes pourtant éternellement engagés et dévoués à nos relations envers nous-mêmes et envers les autres.
  • humains, nous avons le pouvoir de renverser l’artifice pour parvenir à une prise de conscience collective et individuelle. doit-on donc le renverser afin de nous redécouvrir nous-même et les uns les autres ?
  • humains, nous sommes à la fois créateurs et consommateurs de l’artificiel. pourtant, c’est à travers l’étendue de notre vulnérabilité physique, émotionnelle et mentale que nous nous efforçons de nous redécouvrir nous-mêmes et les uns les autres.


Performers: Nicholas Bellefleur, Francois Richard, Veronique Giasson, Erin O’Loughlin, Gabrielle Kachan, Jontae McCroy, Jean-Benoit Labrecque, Frédérique Rodier
Soprano: Erin Lindsay 
Lighting Design: Hugo Dalphond
Composer: Marc Bartissol (dull)
Dramaturge: Mathieu Leroux
Artistic Advisor: Helen Simard
Rehearsal Director: Rebecca Margolick
Costumes : Polina Boltova and Rodolfo Moraga
Set Design: Alexis Gosselin
Code Designer: Cyrus Khalatbari and Jonathan Chomko
​​Creation Funded:Conseil des Arts et Lettres du QuebecCanada Arts Council​Production Partners:Banff Center for the Arts and CreativityDanse a la CarteMaison de la Culture Mercier





VARIATIONS




présenté au
Studio Mile-Ex 

LFDT /
Wynn Holmes

VARIATIONS est un recueil dansé qui accorde, au présent, 30 courtes chorégraphies d’avant, pour nous projeter dans le futur. Ces chorégraphies trouvent leur point commun dans ce qu’elles sont devenues une fois réunies : une ode à la beauté des humain.e.s inséparables qui ont trouvé le courage de s’adapter et qui doivent apprendre à bouger ensemble à nouveau. Interprétée par 6 danseurs.euses, cette œuvre fusionne et revisite des séquences de mouvements créées à travers les diverses périodes d’échanges et de recherche, les entraînements de groupe et les ateliers de LFDT. 

C’est une étude à travers laquelle nous jouons à entrelacer, à déconstruire, à recoller. Nous observons la façon dont nos interprétations de ces explorations passées se chevauchent et s'enchevêtrent, les endroits où elles se frictionnent, les moments où leurs disjonctions et leurs juxtapositions soulèvent le temps.  Ces danses, ici appelées variations, partagent le même langage chorégraphique. Ainsi, aucun ordre n’est fixé, laissant toujours place à se laisser guider par l’inconnu. VARIATIONS se déploie donc à travers la construction et la déconstruction du groupe en misant sur l’écoute et la réactivité collectives.

Les interprètes se rassemblent et se dispersent, se coordonnent et se désynchronisent et iels nous forcent à se demander :   Où étions-nous ? Où sommes-nous ? Où allons-nous ?

Made possible by the most brilliant team of artists and the support of the Canada Arts Council
Dancers: Chad Concepcion @chasingcake | Cyndie Gravel @bumgarvel | Danny Amaral De Matos @dannydematos | Lauri-Ann Lauzon @laurihenri | Naomi Hilaire @howboutnao | Nicholas Bellefleur
Music written and performed by: FOXTROTT / MH Delorme 
Directed by: Kevin Calero @kevincalero
Produced by: Nico Archambault for LFDT @nicoarchambault
Choreographer: Wynn Holmes @wynnholmes
Cinematographer: Alexandre Nour @alexandre_nour1st 
Camera Assistant: Jonathan Auger @shutterbandaidKey grip: 
Bastien Meyer @bastienmeyer67
Gaffer: Nicola Tomassini @ntomassini
Best boy: Christopher KellySet 
Design: Genevieve Boiteau @genevieveboiteau
Stylist: Frédérique Gauthier @fredgauthier
Assistant Stylist: Indianna Bourassa @indiannna
Makeup Artist: Valeria Amirova @valeriaamirova
Hair Stylist: Laurie Deraps @laurie_deraps
Colour Grading: Charles-Etienne Pascal / SHED 
Edited by: Kevin Calero @kevincalero / Post-Moderne @post_moderne
Filmed at: Les Studios Vision c/o Saad Al-Hakkak
Thank you!

Saad Al-HakkakAdam Hummell
Alexia Bürger
Post Moderne
SHED
Espace Ouvert
Louise Lapierre Danse 
Théâtre Espace GO
Layla Archambault
Hervé Troli
Joury Eldred





SWIPE SWIPE


Ellemetue

«Swipe! Swipe!», extrait de l'album «Les crucifiés figuratifs» par Ellemetue

Production et réalisation : Nunu Métal
Acteurs : Nunu Métal, Mingo L’Indien et Simon Besré
Danseurs : Nicholas Bellefleur et Gabrielle Roy
Direction photo : Odette Belaski
Électro-machino : Laurence-Turcotte Fraser
Projections : Alexandre Saunier
Opérateur caméra (steadicam) : Francis Veilleux
Assistant à la caméra : Anthony Huneault
Technicien VFX : Ismaël Tremblay
Décors (graffitis) : Alix Roederer et Sédrick St-Jacques Couture
Maquillage et coiffure : Brit Phatal
Costumes : Maïa Hébert
Assistante de production : Inès Steinmetzer
Craft : Jade Lavoie
Montage et étalonnage : Philippe Léonard
Merci : Luka Sanader Studio Dickson Jean-Sébastien Chambonnet (Mel’s Laboratoire) Niagara Custom Lab Kodak Créateurs des filtres “Story” Instagram