nicholas   bellefleur

artiste de la danse




























EN COURS










PASSÉ
























CUBED - BAILE
_Starring: Nicholas Bellefleur _Directed by Stephen Robusto & Jeremy Pylote Byrne
_Director of Photography: William Albu _Edited by: Stephen Robusto & Alexa Gagnon
_Color Correction: William Albu _Produced by: House of Youth












A SAFE SPACE
 _Chorégraphie & Direction artistique: Nicholas Bellefleur
_Artistes-interprètes : Marilyne Cyr, Misheel Ganbold, Naomi Hilaire, Guillaume Michaud, Caroline Namts, Frédérique Rodier, Gabrielle Roy, Noël Vézina
_DOP: Juan Andres Rueda 
_Montage & Colorisation: Thomas Bellefleur

_Musiques: Slikback, XGLARE, Nahash
_Montage sonore: Tiana McLaughlan (Honeydrip)
















_un peu sur moi

artiste; interprète en danse; directeur adjoint de LO FI DANCE THEORY; inertie du laboratoire A SAFE SPACE; chorégraphe


Je suis une personne queer {pronoms fluides} allochtone située sur le territoire non-cédé de la nation kanien'kehá ka, soit à tiohtià:ke mooniyaang, ce que certain.e.s. appellent Montréal.

Mon travail explore l’éthique du care, la praxis du safe space, le consentement et la guérison par le mouvement somatique — orientant mes efforts vers de nouvelles avenues imaginatives et décoloniales du vivre ensemble. Ma recherche me fait plonger dans des explorations de cohabitation utopique en résistance à la discorde idéologique et sociospatiale des temps actuels. Ma pratique étudie la confection de systèmes chorégraphiques ouverts et cherche à démocratiser la danse pour tous les corps.


︎bio.pdf

︎CV.pdf


La solidarité et la dignité de ma communauté me tiennent à cœur. En collaboration avec Jonah Leslie, entre 2018 et 2020, j’invitais mensuellement des DJ et des scénographes à façonner des environnements qui incitent le mouvement créatif pour tous.tes. WARM UP DANCE JAM est vite devenu un lieu de rencontre où la danse est inclusive et décomplexée.

Avec Janelle Hacault en 2021, nous entreprenions des négociations avec le Groupe Fair-Play afin d’améliorer les conditions de travail de tous.tes les danseur.se.s de la saison 3 de l’émission RÉVOLUTION sur la chaîne TVA. Nous avons réussi à augmenter de 25% les salaires de tous.tes les participant.e.s et nos démarches ont encouragés une plus grande écoute de la part de la production face aux droits des artistes. L’Union des Artistes (UDA) poursuit actuellement les négociations et entend assurer que la dignité des artites professionnel.le.s en danse soit respectée.











s



























Tous droits réservés ©Nicholas Bellefleur, 2021
Mark